Centre Régional d'Investissement de l'Oriental


Merci d'avoir visité notre site.

Facteurs d'Attractivité

Vous Etes ici : Accueil / Accords de Libre Echange

Accords de Libre Echange

S’inscrivant dans une politique de libéralisation du commerce extérieur, le Maroc a conclu plusieurs accords de libre échange avec ses principaux partenaires, dans le but de supprimer les barrières commerciales et de consolider les perspectives d’investissement des entreprises étrangères au Maroc.

Accord d’Association Maroc-Union Européenne : Le Maroc et l'UE opèrent leurs échanges à travers une zone de libre échange qui a été mise en place progressivement par l'Accord d'association UE-Maroc depuis le 1er mars 2000. A partir du 1er mars 2012, tous les biens industriels européens entrent à droit zéro au Maroc et vice versa. Les négociations pour un Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) entre l'UE et le Maroc ont été lancées à Rabat en mars 2013. L'UE est en train de négocier pour le moment une nouvelle génération d'accords commerciaux avec des partenaires de grande envergure (Etats-Unis, Japon, etc.). Le choix du Maroc pour négocier un ALECA montre une fois de plus l'importance que l'UE donne au Maroc, partenaire privilégié qui a un rôle dynamisant clé dans le processus d'intégration dans la région méditerranéenne.

Accord de libre échange Maroc – Etats-Unis : Conclu en 2004, cet accord, à vocation exclusivement économique et commerciale, permet l’accès immédiat en franchise de droit pour 95% des biens industriels et de consommation du Maroc. Il conforte la politique du Maroc en matière d’attraction des IDE et de positionnement stratégique en tant que plateforme centrale d’exportation.

Accord de libre échange Maroc-AELE : Signé avec l’Association Européenne pour le Libre-Echange (AELE) en 1997, cet accord a prévu un démantèlement progressif sur 12 ans pour les produits industriels, contre un accès libre pour les produits industriels marocains. S’agissant des produits agricoles, l’accord a prévu la libéralisation progressive des échanges agricoles sur le plan bilatéral avec chacun des Etats Membres de l’AELE.

Accord de libre échange Maroc-Turquie : Conclu à Ankara le 7 avril 2004, cet ALE à prévu l’instauration progressive d’une zone de libre-échange industrielle sur une période de 10 ans avec un traitement asymétrique en faveur du Maroc. Ainsi, les produits industriels d’origine marocaine bénéficient de l’exonération totale, de même que le Maroc élimine tous les droits de douanes et taxes d’effet équivalent.

Zone de libre échange arabe : Instituée en 2001 par la Convention de Facilitation et de Développement des Echanges Commerciaux Interarabes, la zone de libre-échange arabe sera mise en place progressivement entre les pays membres de la Ligue Arabe ((Maroc, Tunisie, Libye, Egypte, Liban, Syrie, Palestine, Jordanie, Irak, Koweït, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Oman, Qatar, Bahreïn et Yémen).

Accord avec les pays arabes méditerranéens : Conclu en 2004, cet accord quadrilatéral entre le Maroc, l’Egypte, la Tunisie et la Jordanie, vise l’exonération totale des droits de douanes pour tous les produits industriels et agricoles à l’exception de certains produits exclus pour des raisons de sécurité, de santé et d’environnement.

Accord de libre échange avec les Émirats Arabes Unis : Signé en 2001, cet accord a prévu la réduction des droits de douanes et des taxes d’effet équivalent de 10% en plus de ceux convenus dans la cadre de la GZLE de la Ligue Arabe, l’élimination de toutes les entraves non tarifaires et la non application de nouvelles mesures non tarifaires.