Centre Régional d'Investissement de l'Oriental


Merci d'avoir visité notre site.

Industrie

Vous Etes ici : Accueil / Industrie

Industrie : PLAN D’ACCÉLÉRATION INDUSTRIELLE

Axée sur la relance industrielle, la stratégie « Émergence 2009-2015 » a fait l’objet d’un contrat-programme mobilisant et coordonnant les actions de l'Etat et des opérateurs économiques, en vue de construire un secteur industriel fort.

La nouvelle stratégie industrielle, dite « Plan d’accélération industrielle 2014-2020 » capitalise sur les réalisation accomplies et garde le cap des Métiers Mondiaux du Maroc tout en intégrant les autres filières classiques du tissu industriel national, tels que le textile et le cuir. Ce plan fixe dix mesures clefs, regroupées en trois blocs :

Le premier bloc de mesures a pour objectif principal de réduire l’atomisation sectorielle et de construire une industrie mieux intégrée, dont les logiques d’écosystèmes constituent le point d’ancrage et le levier principal. Seront favorisés les écosystèmes autour d’entreprises locomotives pour créer une nouvelle dynamique et une nouvelle relation entre grands groupes et PME, afin qu’une fertilisation croisée puisse se mettre en place.

Le second bloc de mesures porte sur la mise en place d’outils de soutien afin d’améliorer la compétitivité des PME, en leur offrant un accès aux investisseurs, au financement et aux marchés. Le dispositif financier fait l’objet d’un programme spécifique, qui inclut la création du Fonds de Développement Industriel, doté d’une enveloppe de 20 milliards de Dirhams.

Le troisième bloc de mesures vise à renforcer l’attractivité des Investissement Directs Étrangers, à travers la mise en place d’une équipe, qui s’appuiera sur des professionnels de l’intermédiation et des experts par métier, chargée de 20 prospects stratégiques. Etant donné que l’amplification de la vocation africaine du Royaume est aujourd’hui un objectif clairement poursuivi, le plan industriel se propose de la décliner pour privilégier les partenariats Sud-Sud, et agir dans l’optique de création de valeur partagée.

L’ensemble de ces mesures, visent la création de 500 000 emplois, et l’accroissement de la part industrielle dans le PIB de 9 points, passant de 14% à 23% en 2020.



DÉCLINAISON RÉGIONALE

La stratégie industrielle est territorialisée dans la région de l’Oriental à travers le Pôle « MedEst », ayant pour objectif de façonner, dans un souci d’équilibre entre espaces régionaux, un pôle de développement sur la façade méditerranéenne orientale du Royaume

La stratégie régionale a produit de grandes orientations, basées sur un diagnostic, sur un benchmarking poussé avec des régions/pays comparables ou cibles, une identification précise des secteurs, sous-secteurs et métiers dans lesquels la Région peut être un grand opérateur, des objectifs chiffrés en emplois et en valeur ajoutée et des mesures concrètes et détaillées pour y parvenir.

La structuration des offres d’accueil a abouti au lancement de trois grands espaces économiques basés sur la proximité territoriale et conçus selon le concept de systèmes productifs localisés: la Technopole d’Oujda, l’Agropole de Berkane et le Parc Industriel de Selouane (Nador)

Télécharger « Synthèse de l’étude de MedEst »